Ricard mène une fronde contre la taxe sur les spiritueux

|

Ricard, le producteur de crèmes de fruits Merlet et Chartreuse Diffusion ont demandé un arbitrage du Conseil constitutionnel concernant la hausse des droits d’accise entrée en vigueur le 1er janvier 2012.

OEnologie

Suivis par toute la profession, ces trois acteurs s’estiment injustement traités, notamment au vin, nettement moins taxé, et contestent cette hausse qui a considérablement alourdi le prix des spiritueux (+1, 50 euro sur un anisé), selon Le Figaro.

Ils ont porté plainte devant des tribunaux de grande instance et soulevé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) que la Chambre commerciale de la Cour de cassation va examiner. Elle devrait rendre son avis d’ici au 19 mars.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message