Rien n'est trop beau pour nos amis les bêtes

|

Faites vos jeux, rien ne va plus ! Crise oblige, il fallait parier, cette année, sur le hard-discount pour trouver du chiffre d'affaires additionnel. Sauf que, tous circuits confondus, cela n'empêche pas la débâcle avec, au global, une perte de 73 millions d'euros sur ce rayon. S'il est difficile de mégoter sur sa nourriture, c'est, en effet, loin d'être le cas pour l'entretien, grande victime des arbitrages des consommateurs. À noter tout de même, se serrer la ceinture n'est pas à l'ordre du jour pour tout le monde. Les animaux de compagnie semblent exempts de toute restriction. Quand on vous dit que 2008 était une année de chien...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2069

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous