Rien ne va plus au rayon boucherie

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ÉTUDE -> Avec un recul de 7,4% en septembre, le rayon boucherie affiche une inquiétante chute de ses volumes. Une situation qui oblige industriels et distributeurs à multiplier les initiatives pour relancer la consommation.

Rayon boucherie

Les supermarchés accusent une perte de 4,7%

Les ventes en volume du hard-discount ont gagné 8,3 % entre 2007 et 2008. Toutefois, avec 42925 t pour un total de 550945 t de viande tous circuits confondus, le hard-discount ne pèse pas lourd. Cela n’empêche pas les supers et les hypermarchés de voir leurs ventes dégringoler respectivement de 7,9 % et 4,7 %.


5,1% de recul pour le boeuf

Depuis le début de l’année, les ventes de viande sont en baisse. Celle-ci touche plus particulièrement le boeuf, le veau et l’agneau. Des espèces qui  affichent les plus fortes hausses de prix. À noter le recul important de la viande hachée fraîche, produit acheté par les familles avec enfants.


L'intégralité de l'article (pdf)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA