Rihanna fait plier Topshop

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Topshop avait commercialisé dans ses magasins des tee-shirts à l'effigie de Rihanna sans demander l'autorisation à la chanteuse. L'enseigne d'habillement britannique vient d'être condamnée pour "tromperie sur la marchandise".

Topshop vient de perdre en appel contre Rihanna.
Topshop vient de perdre en appel contre Rihanna.

Topshop a joué. Topshop a perdu… En 2011 et 2012, l’enseigne britannique, sans rien demander à la chanteuse, s’est mis à vendre des tee-shirts à l’effigie de Rihanna dans une collection appelée "t-shirts sans manches Rihanna"…
Les avocats de Rihanna, d’emblée, attaquaient l’enseigne, et Topshop, une première fois condamnée, dans un ultime coup de poker, changeait alors le nom de la gamme en "t-shirt sans manches d’une légende". Un camouflage d’autant plus détonant que, bien sûr, l’effigie de Rihanna restait elle présente.

Tromperie sur la marchandise

Topshop espérait en effet bien être dans son bon droit avec ce simple subterfuge puisque, à l’en croire, il est de tradition, au Royaume-Uni, de rendre hommages aux stars sans rien avoir à leur demander. C’est ainsi, par exemple, qu’on peut voir fleurir un peu partout des vêtements aux effigies d’Elvis, de Jimi Hendrix, de Prince, voire de Jacques Chirac

Las, la Cour d’appel de Londres vient de confirmer le verdict initial, donnant raison à Rihanna en assimilant la vente de ces t-shirts à "une tromperie sur la marchandise".

 

L'objet du litige ici :

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA