Marchés

Rivella descend des Alpes suisses

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lancement - La deuxième boisson gazeuse helvète tente sa chance en France. Ses atouts ? Une boisson santé au lactosérum, jamais copiée.

C'est un peu l'Orangina suisse. Rivella est une marque mythique, la deuxième boisson gazeuse consommée (après Coca-Cola), au taux de notoriété de 98 %. À ce jour, seuls les habitants de l'Alsace, du Doubs, des Vosges et de Reims connaissent cette signature introduite en France en 1975. Toutefois, pour se développer dans tout le pays, Rivella devait mieux cerner le consommateur français, bien différent de l'Helvète, bien qu'il n'y ait que les Alpes à traverser.

Fondatrice d'I Deal, qui conçoit des boissons (notamment sous MDD), Caroline Sirch, qui connaît bien ce soft-drink en tant qu'Alsacienne, s'occupe de « franciser » le marketing : « En Suisse, Rivella s'invite à table quotidiennement. Ici, elle ciblera plutôt les hommes de 25 à 35 ans, actifs, sportifs et adeptes de boissons nomades. »

Une belle histoire

Outre qu'elle mousse comme une bière, Rivella est composée d'eau et, à 35 %, de lactosérum ou « petit-lait », le liquide issu de la fabrication du fromage. Or, le lactosérum contient une foultitude d'oligo-éléments et de sels minéraux bons pour la santé - calcium, sodium, magnésium, phosphore, potassium... Au XIXe siècle, Allemands et Suisses pouvaient faire des cures de petit-lait, tandis que les Français se soignaient à l'eau minérale et... donnaient le petit-lait aux cochons.

En 1951, Robert Barth, un juriste d'origine, remet une vieille recette au goût du jour et en fait une boisson diététique. Il la baptise Rivella - de l'italien Rivelazione (révélation) -, construit deux usines. Il la décline en version light dès 1959, puis, plus récemment, en version enrichie d'extraits de thé vert et de vitamines B6 et C.

En France, la gamme de trois références est proposée en même temps en GMS et en hors domicile en fiole de 50 cl. Pour se faire connaître, pas de publicité en télé pour le moment, mais un échantillonnage massif sur les points de vente, dans la restauration hors foyer, lors d'événements. Rivella soutient des compétitions - le semi-marathon de Metz, les courses de Strasbourg -, ou, en culture, les Eurockéennes de Belfort. Là où se regroupent les jeunes adeptes de boissons saines et nomades.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA