Rivoire & Carret à l'assaut des sauces chaudes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque française se diversifie et lance une gamme de sept sauces pour pâtes. Elle vise notamment la cible des 40 ans et plus.

Rivoire & Carret

Connue surtout des plus de 35 ans pour ses nouilles et ses pâtes à potage, la plus ancienne des marques de pâtes françaises, Rivoire & Carret, créée en 1860 à Lyon par deux chefs, opère un stretching dans l’univers des sauces chaudes avec le lancement d’une gamme de sept recettes. « Les études montrent que les consommateurs trouvent la marque légitime sur ce marché, souligne son directeur marketing, Michel Juillet. Elle a déjà dans son ADN la culinarité, l’esprit des chefs et le côté français. »

Un plan de soutien de taille

Un lancement d’envergure avec une campagne d’affichage au deuxième semestre, du parrainage sur une chaîne nationale et un plan digital spécifique. En magasin, de la PLV, des animations, de l’échantillonnage, des bons de réduction immédiate, des bons de réduction croisée sauces/pâtes avec Lustucru et des stop rayon avec bons de réduction. 

Cuisine raffinée

Ingrédients frais, soigneusement sélectionnés et parfois inédits comme du basilic pourpre, de la roquette, des noisettes grillées, du bœuf 100 % français et une cuisson lente en chaudron à l’ancienne et au bain-marie. 

Packaging revisité

Le packaging met bien en avant les ingrédients, avec une typographie rappelant l’écriture d’un chef sur un tableau de restaurant et un picto tricolore (un bœuf aux couleurs du drapeau français pour les bolognaises). Le logo Rivoire & Carret, lui, a été simplifié et modernisé. 

Sept recettes

Deux recettes de Bolognaise, une Pesto, une Tomates de Provence aux deux basilics, une Provençale bouquet d’aromates, une Compotée poivrons aubergines, une Basquaise : il y a autant de sauces que de jours dans une semaine ! 

 

Cela tombe bien puisque les Français cherchent aujourd’hui de la nouveauté mais aussi et surtout de la réassurance à travers le « consommer local » et des produits plus naturels. Dans ce contexte, « il y a un retour gagnant des petites marques made in France. Notre gamme répond à cette attente de naturalité, de transparence et de gourmandise », reprend Michel Juillet. Sur un marché dévalorisé, qui souffre de la mauvaise image d’un produit perçu comme chimique, trop acide ou trop basique, la marque arrive avec des recettes plus travaillées. « Nous avons collaboré avec le chef et cofondateur de L’Atelier des chefs, Jean-Sébastien Bompoil, pour arriver à un goût de fait maison avec des ingrédients 100 % naturels et le twist du chef », se félicite Michel Juillet. Et de préciser : « Ce sont deux ans de travail ! »

400 à 500 tonnes

L’objectif de ventes pour la première année

1,59 à 2,49 €

Le prix de vente recommandé

Source : Rivoire & Carret 

Sylvie Lavabre

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2448

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA