Roady rentre en révolution

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec le plan Révolution, Roady refond son identité visuel, s’appuyant plus fortement sur son affiliation aux Mousquetaires et refond sa stratégie de communication pour élargir sa clientèle, notamment à la gent féminine.

Tain L'Hermitage est le premier Roady a adopté les nouvelles couleurs du réseau.
Tain L'Hermitage est le premier Roady a adopté les nouvelles couleurs du réseau.© photodepoorter.fr

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise
Roady, l’enseigne centre-auto du groupement les Mousquetaires, amorce une révolution. C’est Sylvain Mauberret, responsable marketing qui a rejoint l’enseigne en début d’année qui l’affirme. Plus exactement le centre-auto veut sur 2016 plus de visibilité, plus de modernité et plus d’empathie. Et pour cela, l’enseigne amorce un repositionnement sur le marché, tant en terme d’identité qu’en terme de cible clients.
 
Ainsi, le logo et les façades des 120 centres changeront prochainement pour adopter le nouveau visuel qui reprend la police d’Intermarché. "L’enseigne de supermarché a un taux de notoriété global de 92%, alors que Roady est à 27%, détaille le responsable marketing. Or, nous partageons les mêmes valeurs et le même parking !" Autant jouer la carte des synergies dès le logo. De plus, la façade arborera clairement la mention centre-auto, non assumé jusqu’alors par certains centres. En effet, les adhérents Roady interviennent sur le pneu et l’entretien du véhicule, mais réalisent aussi des prestations plus techniques. Une notion que des centres craignaient de perdre en devenant centre-auto. La signature quant à elle évolue aussi, devenant Roady, mon Auto-Satisfaction. 
 
Tain L’Hermitage a été le premier centre du groupe a passé aux nouvelles couleurs. Le coût de transformation reste raisonnable selon Sylvain Mauberret, et l’objectif consiste à passer rapidement 75% du réseau.
 
Conquérir de nouveaux clients 
Côté clients, le profil type est un homme de 35 ans, CSP Populaire. Roady veut élargir sa clientèle et notamment cibler les femmes. "Elles ont en revanche besoin de réassurance, détaille le responsable marketing. Or, chez Roady, quand on a un adhérent, il y a aussi une adhérente. Et elle est souvent au comptoir pour expliquer les devis. Il n’y a pas besoin d’avoir un discours ultra-technique, mais surtout pédagogique. Et en plus de la confiance, il faut du prix. L’automobile représente le deuxième budget des Français. D’où notre nouvelle signature, Mon AutoSatisfaction, où tout est fait pour satisfaire le client."
 
Par ailleurs, toujours dans l’idée de créer du trafic dans ses centres, Roady s’est lancé dans la vente évènementielle. Ainsi, dans ses promotions du moment, l’enseigne propose un produit à prix cassé en très faibles exemplaires. Lancé fin septembre, les premiers retours se révèlent positifs et les clients poussent les portes des centres-autos.
 
95 000 euros d’apport personnel
Ce repositionnement devrait aussi permettre de favoriser le recrutement de nouveaux franchisés. Pour devenir Roady, il faut un apport minimum de 95 000 euros, sans droit d’entrée. Le coût devrait encore baisser car la logistique devient partagée avec les autres entrepôts du groupe. La cotisation se monte ensuite à 1,05% du CA TTC. Pour conquérir de nouveaux franchisés, Roady compte également sur son nouveau concept Roady Atelier. Il s’organiserait autour de plusieurs baies, avec un libe-service réduit à 70 m².
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA