Rock en Seine adopte le paiement mobile avec Fivory

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Fin août se tient le festival Rock-en-Seine, et cette année les organisateurs proposent aux festivaliers de régler leur consommation avec leur mobile pour éviter la queue. Une première en Europe.

Rock en Seine sera le premier festival en Europe a proposé le paiement sur mobile avec la solution Fivory.
Rock en Seine sera le premier festival en Europe a proposé le paiement sur mobile avec la solution Fivory.© RES - Victor Picon
Le paiement mobile continue sa démocratisation et débarque sur le festival Rock-en-Seine. L’évènement cher à Coca-cola et aux brasseries Kronenbourg qui se déroule les 28, 29 et 30 août 2015 propose aux clients de gagner du temps lors du règlement de leurs consommations en utilisant leur smartphone. Rock en Seine, qui accueillera plus de 150 000 personnes sur 3 jours, s’est associé à Fivory pour mettre à disposition des festivaliers des files dédiées pour payer en quelques secondes avec leur mobile. Tous les stands boissons du festival, soit une vingtaine de points de vente, seront ainsi équipés. Techniquement les clients devront donc au préalable télécharger l’application Fivroy et renseigner leurs données de carte bancaire. Et autant le faire avant le jour J car la concentration de portables au parc de St-Cloud provoque quelques turbulences sur le réseau. Pour régler, pas besoin de réseau, le client devra approcher son smartphone du terminal de paiement ou présenter au stand un QR code à scanner si son mobile ne possède pas la technologie NFC.
 
Fivory en quête de notoriété
 
La société Fivory cherche à développer l’usage de son application en augmentant parallèlement sa communauté d’utilisateurs et de marchands. Les premiers tests menés sur la ville de Boulogne-Billancourt ont été positifs pour l’entreprise. Au-delà du paiement, l’application joue pour le consommateur un rôle de portefeuille électronique, prenant en charge plusieurs cartes bancaires ainsi que les cartes de fidélité.
 
Pour le commerçant, il ne s’agit pas que d’un nouveau moyen de paiement, mais aussi d’une façon d’interagir avec ses clients via le smartphone. Il peut ainsi décider via la plateforme d’interface Fivory d’envoyer des bons de réduction ou des promotions à tous ses clients, à tous les utilisateurs de l’application ou encore juste aux femmes. "Le marchand peut accéder via la plate-forme Fivory à différents outils pour faire vivre sa zone de chalandise, détaille Christophe Dolique, p-dg de Fivory. Il récolte aussi des données pour analyser son trafic en point de vente et piloter son activité en temps réel."
 
Découvrir comment fonctionne Fivory et le paiement mobile
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA