Rossignol mise sur le "made in France"

|

L'équipementier Rossignol, va investir 10 millions d'euros dans la modernisation de ses usines française et espagnole, un an après avoir rapatrié en France une partie de sa production depuis l'Asie, a-t-il annoncé mercredi. L'investissement sera réparti à égalité entre l'usine de fabrication de skis de Sallanches (Haute-Savoie) et celle d'Artès (Catalogne) en Espagne. Ces 10 millions d'euros s'ajoutent aux 9 millions investis chaque année par le groupe. A Sallanches, la moitié de l'outil de production sera entièrement revu, avec l'installation de 28 machines de dernière génération. "Nous avons passé trois ans à résoudre toutes les difficultés. Maintenant, nous passons dans une phase de développement", a expliqué le PDG de Rossignol, Bruno Cercley. En octobre 2010, Rossignol avait annoncé la relocalisation de la production de 60 000 paires de ski produites par un sous-traitant taïwanais, afin de renforcer son site de Sallanches. Cette relocalisation a permis au fabricant de skis de gagner en "réactivité" et en "flexibilité" avec des centres de production au plus près des marchés du ski, souligne le PDG. Lors de son exercice 2010-2011 (clos fin mars), le groupe a dégagé un bénéfice net de 3 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 5% sur un an à 206 millions d'euros. Pour l'exercice en cours, Rossignol table sur une augmentation de son chiffre d'affaires comprise entre 5 et 10%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter