Rovio dévoile son nouveau jeu: Bad Piggies

|

La société finlandaise Rovia vient de dévoiler son nouveau jeu vidéo, Bad Piggies. Celui-ci place ses utilisateurs dans la peau de cochons verts volant leurs oeufs aux oiseaux. Rovio espère ainsi renforcer son attractivité avant une possible entrée en bourse.

Bad piggies

Rovio a imaginé Bad Piggies, un jeu vidéo qui place ses utilisateurs dans la peau de cochons verts volant leurs oeufs aux oiseaux dans son très populaire Angry Birds. Angry Birds, application mobile la plus téléchargée au monde, consiste à se servir d'un lance-pierre pour jeter des oiseaux sur des cochons verts qui cherchent à s'emparer de leurs œufs.

Dans Bad Piggies, présenté à Taïwan, l'enjeu est au contraire d'aider ces porcs à l'air ahuri à subtiliser les œufs en leur construisant des moyens de transport adaptés. "Nous avons choisi Taïwan parce que Angry Birds marche très fort ici. C'est la première d'une série de lancements mondiaux", a indiqué Henri Holm, vice-président de Rovio Asia.

Bad Piggies est disponible à partir de jeudi sur les systèmes d'exploitation iOS et Mac d'Apple, et Android de Google, puis, à une date non précisée, sur Windows Phone, Windows 8 et PC.

L'éditeur finlandais a lancé Angry Birds en application iPhone en 2009 et le jeu, devenu depuis un énorme succès, est désormais disponible sur d'autres supports, comme les smartphones fonctionnant avec Android, mais aussi l'iPad, la Playstation 3 de Sony, ou encore le navigateur Google Chrome. Angry Birds comptait fin juillet 120 millions d'utilisateurs actifs sur appareils mobiles.

Rovio n'a pas séduit en revanche avec Amazing Alex, une modernisation du jeu Casey's Contraptions (les engins de Casey) dont il a acquis les droits.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message