Rude tâche pour le patron de Carrefour France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Noël Prioux
Noël Prioux© LABELLE

L'intérim de Lars Olofsson, le patron du groupe, à la direction de Carrefour France, n'aura duré qu'un mois et demi. Celui de Noël Prioux à la tête de Carrefour Europe, à peine quinze jours de plus. Seulement deux mois après l'avoir hissé au faîte de l'Europe, le premier a en effet propulsé le second à la tête du « paquebot » France, avec la mission expresse de « redresser la performance » du principal pays du groupe (qui représente 41% du chiffre d'affaires et 43% du résultat).

Une surprise donc, accompagnée d'un welcome bonus, dont cet homme rond et jovial âgé de 51 ans, qui a fait toute sa carrière dans le groupe, se serait bien passé. Car le communiqué de nomination de Noël Prioux était assorti d'un avertissement sur résultats qui ne voulait pas dire son nom, confirmé quelques heures plus tard par un porte-parole annonçant « une baisse de 35% du bénéfice opérationnel pour la France au premier semestre ». Le tout accompagné par l'impression d'un choix par défaut. Certains des dirigeants du groupe donnés favoris, comme Éric Legros, le patron de la Chine, ayant décliné un poste compliqué qui a vu une quinzaine de responsables se succéder depuis la fusion avec Promodès en 1999, sans réel succès. Mais Noël Prioux, qui s'était frotté à la direction de la branche hypers de Carrefour France entre 2001 et 2003, avant d'être exilé en Colombie puis de ressusciter en Espagne, a peut-être eu le temps de mûrir son plan de relance.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2188

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA