Sa majesté MP4

|

C'est la star du nomadisme numérique. Avec un taux de croissance record en 2007, le baladeur multimédia - dit MP4 - a pris le relais du fameux MP3, en déclin...

Petit mais costaud. De tous les équipements multimédias dédiés à la consommation « en mobilité » de contenus médias ou multimédias (consoles de jeux portables, lecteurs de DVD portables, etc.), c'est le baladeur multimédia qui a réalisé en 2007 la performance la plus saisissante. « En un peu plus d'un an, il a plus que doublé l'effectif de ses utilisateurs, de 1,3 million à 2,7 millions de Français », note l'institut GfK. Une progression qui, selon GfK, reflète une société de la communication de plus en plus mobile « où un nombre croissant d'individus tiennent à se faire accompagner, partout où ils vont, de leurs réseaux de contacts mais aussi de chansons, d'imaginaire »...

Un exploit lié à la musique

Du fait de cette tendance datant de plusieurs années, la réussite du lecteur MP4 (doté d'un écran et capable de lire des contenus multimédias) ne peut surprendre que par son ampleur et sa rapidité. Il apparaît logiquement comme le digne successeur du baladeur MP3 (dépourvu d'écran, dédié au son). « Le succès du baladeur MP4 reste très lié à la musique », confirme Sébastien De Rosbo, analyste marketing pour GfK. « La principale valeur ajoutée des écrans étant d'assumer le rôle d'interface de navigation dans une base de contenus de plus en plus imposante. » Tant en termes de capacité mémoire que de confort d'utilisation, les MP3 se positionnent désormais comme l'entrée de gamme du MP4. L'iPod shuffle d'Apple, le plus petit de la gamme iPod (sans écran et 1 Go de mémoire) a d'ailleurs vu son prix ramené à 49 E (contre 69 E), pour faire place à un shuffle de deuxième génération, doté de 2 Go de mémoire, et proposé à... 69 E.

La mémoire flash s'impose

Une capacité mémoire qui reste le principal facteur d'évolution du marché puisque, d'année en année, elle double et permet de soutenir le prix moyen. 2008 devrait aussi voir la technologie mémoire flash s'imposer au détriment des disques durs. Plus résistante aux chocs qui dégradent la lecture, moins coûteuse et moins encombrante, elle devrait dans les prochaines semaines se débarrasser de son dernier défaut, une capacité mémoire limitée à 8 Go. Les premiers lecteurs à 32 Go sont en effet annoncés pour bientôt.

Autre évolution de ces prochains mois, la révolte des grands de l'électronique grand public, jusque-là très discrets face à Apple et la pléthore de petits acteurs qui ont permis l'explosion du marché. « Une chose est sûre, le temps est passé pour les nouveaux entrants » affirme Davy Israël, fondateur et directeur commercial et marketing de Neo. « L'affrontement promet d'être intense. Ceux qui veulent se maintenir sur ce marché ont plus que jamais intérêt à proposer une réelle valeur ajoutée. » La bataille sera féroce.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2043

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous