[Saga] Depuis cent ans, Nikon capte les passionnés de photo

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Plébiscitée par les reporters de guerre comme par les amateurs, l’entreprise nippone s’est forgée la réputation d’une marque mythique de la photographie.

David Douglas Duncan découvre les objectifs Nikon au début des années 50. Le photoreporter de guerre pour Life au Japon est impressionné par la qualité des images produites par Mikki, son assistant japonais, équipé d’un boîtier Leica et d’objectifs Nikkor, une marque de Nikon. Il n’en faudra pas plus pour forger la légende du groupe, portée par les débuts du photojournalisme et des magazines comme Life ou Paris Match. Avant de séduire les photographes, Nikon se nommait Nippon Kogaku Kogyo (Optique japonaise SA), une société qui se lance dans l’optique industrielle le 25 juillet 1917. Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale et la ruine du Japon pour voir l’entreprise prendre le nom de Nikon et se tourner vers les produits de grande consommation.

Son premier appareil photo voit le jour en 1948, sous le nom de Nikon 1. En 1959, Nikon sort le Nikon F, premier reflex à objectifs interchangeables. Cet appareil mythique va lancer Nikon dans la production à grande échelle, mais reste cantonné à un usage professionnel. C’est ce reflex qui sauvera le photographe Don McCullin (photo) en arrêtant une balle d’AK-47, au Cambodge, en 1968. Depuis le début des années 80, Nikon s’est attaqué à la numérisation. En 1986, l’entreprise sort un scanner pour numériser les diapositives et, en 1999, un premier reflex numérique, qui fait basculer des professionnels encore attachés à l’argentique.

L’optique médicale dans le viseur

En 2008, Nikon présente le D90, un reflex numérique avec la fonction Live View, qui permet de cadrer avec l’écran arrière. Pour innover toujours, Nikon investit encore 8 % de son chiffre d’affaires en recherche et développement. Depuis novembre dernier, Nikon a sorti une nouvelle gamme de caméras d’action, qui filment à 360°. Si son activité principale reste la photographie, l’entreprise possède des départements dédiés à l’optique, et produit notamment des microscopes et des télescopes. Nikon a ainsi racheté Optos, spécialiste de l’optique médicale, en février 2015.

Cette marque de passionnés était encore leader du marché de la photographie en 2015, en volume et en valeur. En avril 2016, un tremblement de terre a endommagé l’une de ses usines dans la préfecture de Kumamoto, au sud du Japon. Pendant plusieurs mois, Nikon n’a pas pu répondre à la demande. À des milliers de kilomètres de là, dans la Nikon School, son centre de formation parisien ouvert en 2004, ce sont près de 3 000 stagiaires, professionnels comme particuliers, qui ont été formés en 2016 sur des thématiques précises. Nikon a aussi créé en 2010 son festival du film, dont le jury est présidé cette année par Cédric Klapisch, pour récompenser de jeunes vidéastes et des étudiants. À l’occasion des 100 ans de la marque, en juillet, un minisite dédié, un logo et un court film retraçant l’histoire de cet incontournable de la photo sont en ligne. ???

En dates

25 juillet 1917 Création de l’ancêtre de Nikon

1948 Nikon commercialise son premier appareil photo

1987 Création de la société Nikon France SAS

2008 Sortie du D90, un reflex avec un écran à l’arrière

En chiffres

22 % La PDM en volume à fin novembre 2016 (23 % en valeur)

25 000 employés dans le monde

3 000 stagiaires à la Nikon School parisienne en 2016

Source :  Nikon

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2446

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA