Sagard prend le contrôle de Kiloutou

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le fonds d'investissement a racheté 51 % de l'enseigne créée par Franky Mulliez, qui en conserve 34 %. Un plan d'expansion ambitieux est annoncé.

>Sans héritier dans l'entreprise, soucieux de diversifier son patrimoine et de permettre à Kiloutou de financer son expansion, Franky Mulliez, 58 ans, a choisi Sagard comme actionnaire de référence pour l'entreprise qu'il a créée en 1980. Ce fonds d'investissement a acquis 51 % du capital ; le fondateur, nommé président du conseil de surveillance, conserve 34 % (minorité de blocage), les 15 % restants se répartissant entre 30 managers conduits par Xavier du BoØs, directeur général nommé président du directoire, et 160 salariés. Soit une valorisation hors dettes de 170 millions d'euros d'une enseigne dynamique qui échappe à l'Association familiale Mulliez. « Elle faisait partie des investisseurs et était en lice, mais Sagard l'a emporté par l'investissement consenti, mais aussi par sa vision d'entrepreneur », souligne Xavier du BoØs.

400 agences potentielles

 

Deuxième loueur français de matériel derrière Loxam (qui réalise un chiffre d'affaires de 320 millions d'euros), très présent sur l'outillage et auprès des artisans, Kiloutou connaît une croissance continue depuis plusieurs années. L'enseigne a créé 50 agences depuis juin 2002, racheté Loca Doubs, Loca Saône et Hugon, et son chiffre d'affaires, réalisé à 80 % auprès des professionnels, a doublé en six ans, pour atteindre 190 millions d'euros.Ce n'est pas fini. Selon Xavier du BoØs, Kiloutou peut raisonnablement tabler sur 400 implantations en France, ce qui suppose des moyens financiers importants dans un secteur où les investissements en matériel sont lourds (la valorisation du parc s'élève à 220 millions d'euros). « Sagard adhère totalement au projet d'entreprise et doit nous permettre de concrétiser des opérations importantes de croissance externe. Ce n'était plus le cas avant le rachat. D'ici à 2009, la priorité du développement concerne les régions où nous ne sommes pas encore. L'expansion internationale interviendra après », conclut Xavier du BoØs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1925

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA