Saint-Gobain Distribution Bâtiment France veut se connecter aux particuliers

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Grâce à ses douze enseignes et ses 2000 magasins, la branche distribution de Saint-Gobain entend bien répondre mieux aux demandes des pros et des particuliers. En proposant notamment cet automne un nouveau service de mise en relation entre artisans et particuliers, Homly you.

Patrice Richard, le patron de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, veut diversifier les points de vente.
Patrice Richard, le patron de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, veut diversifier les points de vente.

Douze enseignes, de Point P, qui pèse la moitié du chiffre d'affaires total, à la Plate-forme du bâtiment, 2000 points de vente au total, et pourtant la connexion entre particuliers et professionnels n'a jamais paru aussi compliquée. La filiale Distribution de Saint-Gobain, baptisée SGDB pour Saint-Gobain Distribution Bâtiment, y travaille donc. "Le particulier est de plus en plus informé, l'artisan se retrouve déstabilisé, résume Patrice Richard, le patron de SGDB. Avant, il savait. Notre rôle est donc d'apporter la bonne information, technique et objective". D'où 250 000 fiches-produits qui vont être enrichies dans les mois qui viennent, pour un investissement de 10 à 12 euros chacune. 

Conjoncture difficile

Ce n'est un secret pour personne : les ménages se montrent frileux et l'heure n'est pas aux grands travaux. Entre 2007 et 2015, le nombre de maisons individuelles a chuté de moitié. Or, en terme de volumes, la construction neuve représente 30 à 40% des affaires d'un distributeur de matériaux de construction. A cela s'ajoute une concurrence exacerbée qui a entraîné une baisse des prix récurrente.Mais SGDB n'en a pas tant souffert puisqu'en 2016, le chiffre d'affaires total devrait augmenter de 2%, "une croissance que nous attendions depuis longtemps", dixit Patrice Richard. Pour les produits les plus vendus, les "best", Saint-Gobain va s'efforcer de proposer des prix "nets" et plus bas. "C'est clé, poursuit Patrice Richard. Il faut une meilleure information sur les produits dans les catalogues et dans les magasins physiques". De nouveaux canaux de vente sont donc testés, comme les comptoirs Outiz, de 200 à 300 m², dans les grandes villes, qui offrent 10 000 références. 

Une plate-forme de mise en relation

Son nom, Homly You. SGDB est parti d'un constat : 2,5 millions de devis sont édités sur Internet, mais 43% des demandes de devis ne trouvent pas preneur. Saint-Gobain fera le lien entre ces particuliers dépités et les professionnels en recherche de clients. 10 000 devraient y adhérer, selon les prévisions de Saint-Gobain, dans les six mois qui viennent.

 

SGDB en chiffres

6,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015

+2%, l'augmentation du chiffre d'affaires en 2016

50% du C.A réalisé par Point P

30% du C.A fait par la Plate-forme du bâtiment

20% du C.A réalisé par Cedeo-Brossette

80% de cliientèle professionnelle

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA