Saint-Louis ferme cinq usines à l'Est

|

Les groupes Tate & Lyle et Saint-Louis Sucre - coassociés dans la joint-venture Eastern Sugar - envisagent la fermeture de cinq sucreries en Europe de l'Est, suite aux évolutions de la politique agricole commune.

La production de quatre des cinq usines devrait s'arrêter courant février 2007. Le groupe pourrait bénéficier de 205 ME de crédits européens pour procéder à cette restructuration.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter