Sale histoire de feuille de salade glissante pour Carrefour

|

On se souvient encore avec émotion de la glissade sur frites, dans un restaurant Quick de Reims. Triple fracture du genou pour une cliente, alors, en décembre 2007. Plainte, procès, relaxe pour Quick, appel, nouvelle relaxe et, enfin, pourvoi en cassation, toujours en attente. La même mésaventure arrive cette fois à Carrefour, par la faute d’une feuille de salade abandonnée au sol. Si l’on change de « peau de banane », on change surtout de conséquences : la cliente qui a attaqué le groupe… a gagné. Le tribunal correctionnel de Montpellier vient en effet de condamner Carrefour à lui verser 20.000 euros, selon le journal Le Parisien. La cliente, une femme âgée de 76 ans au moment des faits, en 2006, avait chuté au rayon fruits et légumes de son supermarchés de Saint-Jean-de-Vedas, dans l’Hérault. Bilan : double fracture du fémur. Dans son jugement, le tribunal indique que le sol « anormalement glissant » du magasin était bien à l'origine de l'accident. Au-delà de l’anecdote, cette décision, une première en France, pourrait avoir des répercussions sérieuses si jamais elle devait faire jurisprudence.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter