Marchés

Salon PLMA : de la marge, encore, pour les MDD en France

|

Le salon annuel de la PLMA, réservé aux MDD, a ouvert ses portes ce matin, a Amsterdam. L'occasion, encore une fois, de rassembler les nouveautés mises au point par des industriels venus du monde entier. Chacun présents, il faut l'avouer, avec des ambitions bien différentes, tant les disparités sont grandes selon les pays. ''La part de marché va de 46% en Suisse a 1% seulement aux Philippines'' rappelle ainsi Jean-Jacques Vandenheede, European Business Insight Director chez Nielsen, lors de sa présentation, hier, a l'occasion des traditionnels séminaires d'avant-salon.

La France dans tout cela ? 28% de part de marché, pour une moyenne mondiale a 15,2%, en croissance d'un petit 0,3 point en 2010. Cela peut paraitre peu, comme progression, mais cette lenteur, si l'on veut, est en réalité une bonne nouvelle pour les MDD. ''C'est une tendance lourde, une transformation profonde du marche, structurelle et pas conjoncturelle'', avance Jean-Jacques Vandenheede. Donc qui va se poursuivre, crise ou pas crise, rebond économique ou non. L'expert de Nielsen prévoit par consequent une part de marché mondiale moyenne de 20%, en 2020. Il observe aussi, et ce sera la seule limite, ''un point de saturation se situant aux alentours de 45%, ainsi que les exemples Suisses et Britanniques semblent le demontrer.'' La faute a un partage quasi-mécanique du marché. La MDD grignotte des parts de marche aux dépens des marques nationales challengers, pas du leader. On aboutit donc très vite à deux mastodontes se partageant chacun environ 45% du gâteau, et restant ensuite plus ou moins à ce niveau. C'est ainsi que, au Royaume-Uni, dans chaque catégorie de marché, en moyenne, la marque numéro un pese 39%, la MDD 43%, et les autres marques 18%. En France, le partage se fait comme suit: 38% pour le leader, 28% pour les MDD et 34% pour les autres. Il y a donc clairement une marge, encore. Et donc du souci à se faire pour quiconque s'evertue a faire vivre une petite marque sur son marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter