Samsung dépasse Apple sur les smartphones en France

|

Lors d'une conférence de presse à Paris, Samsung a dévoilé sa stratégie mobile et tablette pour la fin d'année

Samsung Galaxy S2 blanc
Samsung Galaxy S2 blanc© DR

Il aura fallu plus d'un an à Samsung pour contrer le leadership d'Apple sur les smartphones mais cela semble enfin le cas. Lors d'une conférence de presse tenue aujourd'hui à la salle Wagram à Paris (au cours de laquelle aucun commentaire n'a été fait sur les démélés judiciaires avec Apple), la filiale française du coréen a annonce avoir atteint en juillet une part de marché de 35,7% en valeur sur le marché français des smartphones (et 43,1% en volume). Grâce aux sorties des Galaxy S II et Wave, la marque a su reprendre l'avantage sur son concurrent Apple sur le marché des smartphones.

Et le groupe compte bien poursuivre sur sa lancé avec la sortie annoncée de deux nouveaux modèles de Galaxy S II: l'un blanc en septembre et l'autre en octobre doté d'une puce NFC pour le paiment sans contact. Le fabricant a par ailleurs confirmé sa stratégie multi-OS puisque il continuera de produire des smartphones sous Windows Phone et qu'un nouveau Samsung Wave (le 3) sous Bada sortira d'ici la fin d'année. Samsung, qui vend selon nos informations, 60% de ces smartphones sous Android (la gamme Galaxy) ne veut pas être dépendant du seul acteur Google (qui produit l'OS Android). Son OS maison, Bada représente aujourd'hui 30% de ses ventes de smartphone et Windows Phone à peine 10%.

Concernant les tablettes, le coréen a conscience d'avoir pris un grand retard sur Apple mais compte le combler en proposant -comme pour le smartphone- une large gamme de produits. Ainsi après les modèles de Galaxy Tab 10.1 pouces et 8.9 pouces, Samsung s'apprête à lancer une Galaxy Tab 7.7 pouces sous Android. L'objectif n'est d'ailleurs pas tant de rattraper Apple (qui possèderait 70% du marché en France) mais plutôt de prendre durablement le leadership sur les tablettes Android en France détenu aujourd'hui par le français Archos. si la marque est présente chez les opérateurs mobiles avec le modèle de 10.1 pouces c'est surtout vers le circuit de multispécialiste et d'hypers qu'elle se tourne pour ses tablettes. "Les essais chez les opérateurs avec le business model de la subvention n'a pas été concluant, juge David Eberlé, le directeur de la division mobile chez Samsung. Mais la distribution classique doit faire en sorte que les tablettes aient un environnement dédié qui ne soit pas au milieu des PC." A bon entendeur.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter