Samsung en passe de générer plus de profit qu’Apple

|

RÉSULTAT Le géant sud-coréen anticipe le meilleur trimestre de son histoire d’après des résultats publiés le 7 juillet 2017. Son chiffre d’affaires sur les trois derniers mois serait supérieur à ceux d’Amazon, Netflix, Google et Facebook réunis. 

La firme sud-coréenne est en pleine forme.
La firme sud-coréenne est en pleine forme. © Samsung Electronics

Samsung mieux qu’Apple ? Le Sud-coréen a publié le 7 juillet 2017 des résultats anticipés impressionnants pour le 2e trimestre 2017. Samsung aurait réalisé des profits opérationnels à hauteur de 14 000 milliards de wons soit 12 milliards de dollars, en hausse de 72 % sur un an. La période d’avril à juin 2017 serait donc la meilleure de l’histoire de Samsung. Le chiffre d’affaires de 60 000 milliards de wons, ce qui représente 52,1 milliards de dollars, est aussi en augmentation de 17,8%.

Avec une telle performance, pour la première fois, Samsung serait devenu plus profitable qu’Apple sur la période. D’après les analystes, Apple aurait réalisé sur ces trois derniers mois un chiffre d’affaires de 45 milliards de dollars et un profit opérationnel de 10,5 milliards de dollars. Les Echos soulignent que Samsung aurait ainsi un chiffre d’affaires supérieur à celui des géants américains Amazon, Netflix, Facebook et Google réunis.

Des divisions performantes

Si Samsung se remet peu à peu du fiasco de son Galaxy Note 7 en septembre dernier, la sortie du Galaxy S8 au printemps a bien soutenu les ventes de la division smartphone. Mais l’essentiel des profits n’est pas là. C’est la toute bonne santé de la division consacrée aux semi-conducteurs qui tire les résultats de Samsung vers le haut. Cette dernière profite des déboires du japonais Toshiba en pleine bataille juridique. Les écrans Oled de Samsung sont aussi performants, ils équipent la quasi-totalité des smartphones premium cette année, Apple en a même commandé 70 millions pour ses futurs iPhone.

L’incarcération de son président ne fait pas vaciller Samsung

Depuis janvier dernier, le vice-président de Samsung et héritier légitime à la tête du conglomérat, Lee Jae-Young, a été écarté. Il a été inculpé dans une affaire de détournement de fonds, corruption et parjure. Il est accusé d’avoir versé des pots de vin à une amie de la présidente destituée Park Geun-hye. Le ménage avait été fait à la tête de Samsung, réorganisant en totalité son bureau stratégique. Un changement bénéfique au vu des résultats de Samsung. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message