Samsung entre dans la bagarre de l'encastrable

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le fabricant sud-coréen débarque sur le segment porteur de l'encastrable avec un premier appareil innovant et une volonté de s'installer sur le blanc.

>« C'est l'année de l'encastrable et de la cuisson chez Samsung ! », lance Sylvette Sousa, chef de groupe marketing blanc. Après s'être lancé en 2006 sur le lavage avec le Silver Nano, une machine à laver à ions d'argent, Samsung a décidé de partir à la conquête de ce marché. « Nous ne pouvions pas rester plus longtemps absent de ce secteur très dynamique (+ 5,4 % en 2006) et à forte valeur ajoutée », précise Sylvette Sousa. Revendiquant les places de numéro un des fours à micro-ondes combinés (avec une part de marché de 12 % en volume) et de numéro deux sur le froid (7,5 % du marché en valeur), le fabricant sud-coréen entend asseoir plus fermement ses positions dans l'électroménager en allant sur de nouveaux marchés. Un beau challenge en perspective !

Pour se faire une place parmi la quinzaine d'acteurs présents, le fabricant mise sur ce qui a fait son succès dans l'électronique grand public : le design et l'innovation. « Notre philosophie est de proposer des produits techniquement performants qui facilitent l'usage par le consommateur », déclare Sylvette Sousa. Positionné sur le haut de gamme (à 900 E), le four Twin Convection, qui contient deux cavités distinctes, sera commercialisé à partir d'avril chez les spécialistes, les indépendants et pro- chainement, espère le fabricant, chez les cuisinistes. Incontournable pour percer sur le marché de l'encastrable, ce réseau sera plus difficile à pénétrer pour Samsung, qui devra rivaliser avec les fabricants d'électroménager bien installés comme De Dietrich, Scholtès, Siemens ou encore Whirlpool.

De plus en plus de concurrents

 

Le fabricant sud-coréen ambitionne de vendre 10 000 Twin Convection en 2007. Pas de quoi bouleverser l'ordre établi. Mais Samsung ne compte pas s'arrêter là. Un pôle cuisson complet comprenant en sus une hotte et une plaque à induction sera proposé à compter de septembre. D'autres nouveautés sont également programmées pour 2008. Si les concurrents se montrent assez sceptiques sur les capacités de Samsung à s'installer sur ce segment, les distributeurs le sont moins. « Pas toujours pris au sérieux, les fabricants coréens ont déjà démontré leur savoir-faire sur le froid. Il n'est pas exclu de penser qu'ils sauront aussi se faire une place dans l'univers de la cuisson », estime de son côté une enseigne d'indépendants.

Une chose est sûre, cette bagarre qui se profile entre les acteurs installés et les nouveaux entrants, que sont Samsung, LG et Beko, aura inévitablement un impact à la baisse sur les prix. Une nouvelle fois, les consommateurs devraient ressortir comme les grands gagnants de cette bataille !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1990

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA