Samsung France veut vendre 6 millions de Smartphones en 2011

|

DossierUn téléphone sur deux vendus par Samsung en France en 2011 devrait être un smartphone (contre 40% en 2010). C'est l'ambitieux objectif que le fabricant coréen a révélé lors du Mobile World Congress, le grand salon du téléphone qui se tient du 14 au 17 février a Barcelone.

Samsung, Galaxy S

Sur 12 millions de téléphones écoulés par Samsung sur le territoire cette année, 6 millions devraient être des appareils intelligents qui utilisent les interfaces Android, Windows Phone 7 et Bada -les 3 systèmes d'exploitations utilisés par le fabricant. Dans le monde c'est 327 millions de mobiles -dont 61 millions de smartphones- que le coréen compte vendre, soit une croissance de 27%. Pour atteindre cet objectif, le fabricant estime que sa gamme Galaxy (qui utilise l'OS Android de Google) fera des étincelles. Son navire amiral, le Galaxy S II est présenté par le fabricant comme le plus fin du monde avec 8,5 mm d'épaisseur. Successeur du Galaxy S qui s'est vendu en 2010 à 10 millions d'exemplaires, il devra affronter l'iPhone 4 ainsi que le probable successeur du téléphone d'Apple. D'une prise en main plutôt agréable, ce téléphone ne constitue pourtant pas une révolution à proprement parler. Disposant d'un écran de meilleure qualité, d'un processeur plus rapide et d'une interface maison baptisée Touch Wiz, le Galaxy S II dispose de deux grandes nouveautés que sont la capacité de contrôle par la voix (mails, messages...) ainsi qu'une puce NFC permettant le paiement sans contact. Il devrait être disponible courant juin en France.

La gamme Galaxy est complétée par les modèles Ace, Gio et Mini d'entrée de gamme. Dans la grande bataille qui l'oppose à Apple, Samsung a aussi présenté sa nouvelle tablette. La Galaxy tab 10, évolution de la première tablette du coréen sortie en 2010 proposera cette fois un écran plus grand de 10 pouces - similaire a celui de l'iPad. Disposant de la dernière version d'Android (Honeycomb), elle devrait sortir avant l'été. Aucun prix n'a encore été annoncé mais les rumeurs à Barcelone font état d'un prix de lancement hors subvention opérateur de 800 euros. Un peu trop cher si l'information s'avérait exacte.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message