Samsung s’attend aussi à un ralentissement des ventes de mobiles

|

Après Nokia, c'est au tour du fabricant coréen d'exprimer ses doutes sur l’évolution des ventes de mobiles dans le contexte de crise actuel. L’hypothèse d’une croissance à un chiffre, voir négative l’an prochain, a été jugée possible. « Pour 2008, la croissance réelle du marché mondial en volume pourrait être inférieure à notre prévision d’une hausse de 9 % », a précisé Samsung lors d’un colloque à Séoul. Le 14 novembre dernier, Nokia avait annoncé s’attendre à une baisse du marché mondial des téléphones portables au 4ème trimestre et en 2009.

 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter