Samsung souffre de la concurrence chinoise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour le troisième trimestre consécutif, le géant coréen a anoncé un recul de ses bénéfices. La faute à des concurrents chinois de plus en plus agressifs.

Samsung

Samsung est-il en train de subir ce qu’il a fait subir il y a quelques années aux groupes japonais de high-tech ? A savoir les contraindre à une guerre des prix destructrice de marges et ainsi s’imposer sur leurs marchés. Le groupe coréen, numéro 1 mondial de l’électronique grand public, a en effet annoncé une érosion du bénéfice opérationnel de sa branche électronique pour le deuxième trimestre 2014 et ce pour la troisième fois d’affilée. Si avec 7.200 milliards de wons (5,23 milliards d’euros), le bénéfice reste confortable il a tout de même chuté de 25% en un an. Et dans le même temps, son chiffre d’affaires s’est contracté de 9,5% à 53.000 milliards de wons (38,5 milliards d’euros).

La faute donc à une concurrence venue de Chine qui prend de plus en plus de poids dans l’entrée de gamme (la plus dynamique). Que ce soit dans les smartphones et les tablettes avec les concurrents Lenovo et Huawei ou dans la télévision avec des groupes comme TCL et Changhong, tous les marchés phares du coréen sont pris d’assaut par la concurrence chinoise. Des groupes qui copient souvent le modèle intégré de Samsung (ce sont des industriels qui maitrisent toute la chaine de production à la différence d’un Apple qui est notamment client de Samsung pour nombre de composants) et privent ainsi ce dernier de débouchés pour ses divisions écran et semi-conducteurs.

Dans le même temps, Samsung semble aussi avoir perdu de sa superbe dans le haut de gamme. Après un départ en fanfare, il semblerait que les ventes du smartphone Galaxy S5 se soient un peu essoufflées sur la durées. Les tablettes, elles, ne connaissent pas les taux de croissance des années précédentes. Et les montres connectées n’ont pas eu le succès escompté. Le coréen compte néanmoins sur les grosses sorties de septembre comme son nouveau Galaxy Note pour se relancer. Mais sera-ce suffisant ?

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA