Sanyo s'attend désormais à une perte nette annuelle

|

Mauvaise nouvelle pour le groupe d'électronique japonais Sanyo, qui s’attend désormais à terminer l'année budgétaire 2010-2011 sur un déficit de 25 milliards de yens (225 millions d’euros). Sanyo, devenu une filiale de Panasonic, escomptait précédemment un gain net de 5 milliards de yens (45 millions d’euros), mais il est contraint d'enregistrer une charge supplémentaire liée à la vente de sa filiale de semi-conducteurs à l'américain ON Semiconductor pour 366 millions de dollarsn (277 millions d’euros) : les conditions du transfert d'activité, annoncé en juillet, ont été récemment modifiées compte tenu de la situation de cette filiale, ce qui engendre par conséquent des frais supplémentaires pour Sanyo.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter