SAP ouvre un accélérateur à Paris avec un premier focus sur la supply chain

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec SAP iO Foundry, l’éditeur informatique ouvre son cinquième accélérateur dans le monde. L’objectif ? Ajouter de nouveaux savoir-faire via les start-up dans son écosystème. Et pour cette première promotion, la digitalisation de la supply chain est mise à l’honneur.

Sébastien Giber prend la tête de l'accélérateur SAP iO Foundry installé dans le 9e arrondissement de Paris.
Sébastien Giber prend la tête de l'accélérateur SAP iO Foundry installé dans le 9e arrondissement de Paris.© SAP

Après New York, San Francisco, Berlin, Tel Aviv, c’est à Paris que SAP vient d’implanter son cinquième accélérateur de start-up. « Il n’intervient que sur les domaines applicatifs de l’entreprise comme les ressources humaines, la finance, l’expérience client, la finance ou encore la supply chain, précise Sébastien Giber, directeur de SAP iO Foundry Paris. Nous aidons les start-up à se développer sur notre marché et à optimiser leur intégration sur notre plate-forme. » Cet investissement vient en complément des précédentes opérations menées les mois précédents, à savoir la prise de participation dans les start-up Andjaro et Shippeo et le rachat des jeunes pousses Recast.ai et Multiposting.

Un programme de 10 semaines

Six start-up ont été sélectionnées pour intégrer l’accélérateur avec des applications qui vont du manufacturing jusqu’aux transports. Elles intègrent un programme de 10 semaines qui se déroule du 17 octobre au 21 décembre. La première phase d’identification consiste à faire correspondre l’expertise des jeunes pousses avec les briques technologiques de SAP. La deuxième phase qui dure 7 semaines consiste à rencontrer les clients et intégrateurs de l’éditeur informatique pour présenter ces nouvelles solutions et à travailler sur l’intégration technique.

Une première promotion dédiée à la digitalisation de la supply chain

Pour le secteur industriel, Energiency apporte son savoir-faire pour optimiser la consommation énergétique tandis que Scortex utilise la vidéo et l’intelligence artificielle pour contrôler via les images la qualité de la production.

Pour le transport, Wakeo a une expertise similaire à Shippeo et propose une plate-forme de suivi des flux mais elle concerne le transport aérien et maritime. L’objectif consiste à disposer d’une vision complète sur le transport des marchandises afin de prendre des actions si un problème intervient sur la chaîne. Citodi se focalise sur le dernier kilomètre avec un outil d’optimisation des tournées en temps réel.

Sur la partie Core Digital, Supervisor apporte un outil pour les audits financiers afin d’identifier des potentielles fraudes ou erreurs sur des taxes. Brennus Analytics a transposé le « pricing dynamic » aux achats BtoB. « Ce marché n’est pas encore mature mais les gains à la clé sont colossaux », estime le directeur de SAP iO Foundry.  

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA