Sara Lee vend les insecticides hors Europe à SC Johnson

|
sara lee

Sara Lee continue son recentrage sur l’alimentaire. Après les soins du corps à Unilever, c'est au tour des insecticides. Le groupe américain a indiqué qu'il vendait ses activités d'insecticide hors Union européenne seulement (Malaisie, Singapour, Kenya et Russie) à SC Johnson, pour tenir compte de l'hostilité des autorités de la concurrence à Bruxelles face à cette transaction. "Sara Lee va engager un (nouveau) processus pour céder ses activités d'insecticide dans l'UE", a précisé Sara Lee, quitte à ce que SC Johnson en achète seulement une partie, dans la mesure des possibilités. Sara Lee va garder les 153,5 millions de dollars déjà versés par SC Johnson pour cette transaction, et lui reverser les recettes des cessions dans l'UE, escomptées "au second semestre 2011". En décembre, Bruxelles avait exprimé des "craintes" concernant les risques de concentration qu'aurait représentés l'acquisition par SC Johnson des activités "insecticides ménagers". Une "enquête approfondie" à ce sujet avait été ouverte et devait se clore jeudi. Des problèmes avaient été relevés en Espagne, France, République tchèque, Belgique et Grèce, où des chevauchements importants existent entre les activités des parties. Avec cette vente des insecticides, Sara Lee ne gardera l’an prochain que des surgelés et des viandes aux Etats-Unis, à l'issue de l'entrée en Bourse d'une autre société distincte regroupant du café, du thé et de la boulangerie.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter