Sarbec Cosmetics investit 25 millions d'euros dans le Nord [Vidéo]

|

Sarbec Cosmetics a investi 25 millions d'euros dans son site de Neuville-en-Ferrain dans le Nord. L'ETI familiale qui fabrique de nombreux produits pour la grande distribution double ainsi les capacités de production de ce site.

Sarbec Cosmetics a augmenté sa capacité de production d'écorecharges.
Sarbec Cosmetics a augmenté sa capacité de production d'écorecharges.© Sarbec Cosmetics

Mardi 21 juin 2022, Sarbec Cosmetics a inauguré l’extension de son site de production situé à Neuville-en-Ferrain dans le Nord, également siège de l’entreprise. Cette ETI familiale a investi 25 millions d'euros afin de doubler ses capacités de production. Désormais d’une superficie de 50 000m², le site peut désormais fabriquer 160 millions de produits par an. Sarbec Cosmetics est connu en grande distribution pour sa marque Corine de Farme mais aussi pour les parfums Innessance. Elle distribue aussi les fragrances Pierre Cardin et Playboy. Mais ceci n’est qu’une partie de ses activités. L’ETI fabrique énormément de produits pour des MDD d’enseignes de grande distribution et d’enseignes de parfumerie sélective mais aussi des produits pour des marques de pharmacie et de luxe. Confidentialité des contrats oblige, l’entreprise ne révèle pas le nom de ses clients. « Nos marques représentent 58% de notre activité. Les 42% restants sont répartis entre nos clients mass market, pharmacie et luxe », explique Eric Jacquemet, CEO de Sarbec Cosmetics. L’entreprise emploie 700 collaborateurs, dont 540 en France. Elle dispose de 4 usines (trois en France et une en Pologne). Sur son site de Neuville-en-Ferrain, Sarbec Cosmetics dit vouloir recruter 150 personnes d’ici 2025 pour renforcer ses équipes.

Développement durable

Outre l’augmentation des capacités de production, l’investissement a permis de financer un nouvel atelier de flaconnage qui, lui, avait été mis en service l’an passé. « Cela fait une trentaine d’année que nous fabriquons nous-mêmes nos flacons sur notre site. Cela permet de réduire notre empreinte carbone en évitant le transport d’emballages vides. Cela nous permet aussi d’ajuster la fabrication des flacons à nos besoins », poursuit Eric Jacquemet.

Le CEO met en avant la dernière innovation packaging du groupe : un flacon en plastique d’origine végétale, une matière sourcée en Europe. L’entreprise a réussi à alléger le flacon qui se compresse comme un tube. Sarbec Copsmetics a aussi augmenté la capacité de conditionnement des écorecharges, un format qui permet d’utiliser moins de plastique qu’un flacon. L’ETI investit dans des équipements plus performants permettant de réduire son impact énergétique de 20%. L’entreprise a aussi une démarche d’approvisionnement local : 97% de ses fournisseurs sont situés en Europe, dont 71% en France. « Le président Emmanuel Macron a dit que l’enjeu de l’industrie française est de réconcilier productivité et écologie à travers l’innovation. C’est ce que nous faisons chez Sarbec », conclut Eric Jacquemet.

L'interview d'Eric Jacquemet en vidéo:

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres