Sarreguemines : 4 projets qui naissent aux forceps

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Zac de Neunkirch se développe malgré le refus des commerçants. Quatre moyennes surfaces spécialisées y sont attendues au début de l'année prochaine.

La décision, rendue publique cet été, a fait grand bruit dans les couloirs de la CCI de Moselle et dans les rues de Sarreguemines (Moselle). La CNEC a autorisé, le 27 mai, quatre créations de magasins spécialisés - dont les dossiers avaient été refusés en commission départementale - sur la Zac de Neunkirch.

Alain Metz, président de la commission commerce de la CCI de Moselle et président de l'association des commerçants de la ville de Forbach, voisine de Sarreguemines, ne décolère pas. « Nous sommes scandalisés. Je ne vois pas comment un dossier peut être mieux apprécié à Paris qu'au niveau local. » Située sur la route nationale 62 menant à Bitche, la Zac accueille déjà un hypermarché Cora de 7 000 m2 (plus une galerie marchande), un magasin But, une surface de bricolage Hobby, en attendant l'arrivée d'un Buffalo Grill. « Avec l'implantation au début de l'année prochaine des quatre projets autorisés par la CNEC, la Zac arrivera à saturation en termes d'espace », reconnaît Serge Cyferman, dirigeant de la Société d'investissement européenne et promoteur-investisseur de cette opération. Il a prévu la construction d'un bâtiment de 2 100 m2, qui abritera les points de vente Aubert, Casa et Maxi Toy's. Un autre accueillera Chantemur. Serge Cyferman envisage également des locaux de 950 m2 destinés à un centre de contrôle technique automobile de 300 m2 et à une jardinerie-animalerie de 650 m2. « Si ce mouvement se poursuit, nos centres-villes n'abriteront plus que des opticiens et des coiffeurs », dénonce encore Alain Metz.

Un potentiel de 150 000 habitants

Serge Cyferman se défend en expliquant que les dossiers ont été montés avec l'aide de la mairie. « Nous misons sur une zone de chalandise de 150 000 habitants, sans compter la population allemande voisine. Pour ne pas malmener les commerçants, nous avons choisi des activités non représentées dans le centre-ville. Sans compter que le développement de la Zac de Neunkirch permettra de limiter l'évasion commerciale vers l'ouest, notamment vers Forbach. »

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1644

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA