Saturn déploie l’encaissement mobile et crée une file dédiée

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après 6 mois de test, Saturn Smartpay a été lancé début décembre dans le magasin de Hambourg, qui s’étend sur 18 000 m². L’objectif consiste à fluidifier le passage en caisse, qui se résume à un simple contrôle.

Saturn Smartpay a été déployé avant les fêtes dans le magasin de Hambourg avant une généralisation dans le pays.
Saturn Smartpay a été déployé avant les fêtes dans le magasin de Hambourg avant une généralisation dans le pays.© Martin Hangen/hangenfotoGmunder-Str. 35, 81379 München, Germanymobile +49 - 171 - 500 98 78, phone +49 - 89- 76 700 186mail

Amazon Go a eu l’effet d’une bombe dans le retail. Beaucoup d’enseignes planchent actuellement sur une technologie similaire mais pour d’autres, une réponse immédiate s’impose pour fluidifier le passage en caisse. En Allemagne, MediaMarktSaturn vient d’officialiser avant les fêtes de fin d’année son service Saturn Smartpay, développé avec la société anglaise MishiPay.

Les premiers tests ont démarré en mars 2018, le temps de roder les équipes magasins et de mettre en place les bons parcours clients. In fine, les clients du magasin Saturn d’Hambourg qui s’étend sur 18 000 m² peuvent scanner plus de 100 000 produits et régler leurs achats directement dans l’application. Ils doivent ensuite passer par une ligne express pour montrer leurs achats et la preuve du paiement. Si un antivol est accroché, il sera enlevé à cette étape.

L'application sert également à obtenir plus d'informations sur les produits. Ce service représente une nouvelle source de données pour l'enseigne, qui peut ainsi savoir quels sont les articles qui attirent les clients et surtout analyser pourquoi il n'a pas été acheté in fine.

Application à part pour aller vite

Saturn Smartpay est pour le moment séparée de celle classique du magasin mais une réunification est prévue à termes. « Cette approche permet d’aller très vite dans le déploiement indique David Grenham, vice-président marketing de Mishipay. Chez Saturn, le projet a été mis en place en 4 semaines. Il permet d’améliorer la profitabilité du magasin en accélérant le paiement pour le client mais aussi en réduisant l’espace au sol pris par les caisses traditionnelles. Les employés sont ainsi remis en rayon pour aider les clients et non sur des tâches répétitives à faible valeur ajoutée. »

Et le dirigeant de citer un chiffre d’Adyen, le spécialiste des moyens de paiement, qui a estimé à 34 milliards de dollars la perte de chiffre d’affaires des distributeurs en Europe  sur les 12 derniers mois à cause des files d’attente trop longues.

Prochainement, Mishipay va déployer en Europe une légère variante de l’encaissement mobile qui repose sur la RFID. Autrement dit, l’étape de contrôle ne sera plus obligatoire puisqu’en payant l’achat cela désactivera également le tag. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA