Marchés

Savéol vise 7 à 8% de croissance pour 2014

|

La marque bretonne, spécialisée dans les tomates et les fraises, détaille ses axes de développement pour grandir, entre une meilleure maitrise de l’amont et une accélération vers l’international.

Saveol mise, entre autre, sur une nouvelle camapgne de communication pour renforcer sa présence sur le marché français.
Saveol mise, entre autre, sur une nouvelle camapgne de communication pour renforcer sa présence sur le marché français.

2013 avait déjà bien commencé, avec un chiffre d’affaires de 164 millions d’euros. Mais Saveol, la société bretonne spécialisée dans la production de tomates (90 % des volumes produits) et de fraises (9 %) ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. "Pour 2014, nous visons 7 à 8 % de croissance", annonce Philippe Daré, président de Savéol. Voici comment il compte y parvenir.

1. Plus d'installations en amont

Depuis plusieurs années, Savéol aide à l’installation de jeunes maraîchers (130 sont sous contrat avec Savéol, qui en compte entre 2 et 3 nouveaux chaque année). Ces derniers devraient permettre à la coopérative de développer ses volumes. Saveol a aussi aidé à l’agrandissement de plusieurs exploitations.

2. Des nouveautés en rayons

La coopérative agricole mise, d'une part, sur le lancement de nouvelles gammes et de nouvelles variétés de produits et, d’autre part, sur les innovations techniques et environnementales, dans une optique de simplification de la production. Ses dernières nouveatés se sont focalisées sur le snacking, notamment avec le shaker de tomates cerises Des Globe Trotteuses.

3. Une grande campagne de communication

Au niveau de la marque, de nouvelles campagnes de communication, s’échelonnant tout au long de la saison de production, viendront soutenir les lancements et la saison de ses produits fétiches (voir visuel ci-dessus)

4. Exporter toujours plus

La société s'est ouverte à l'exportation depuis le début des années 90. Saveol compte aujourd'hui sur l’international pour grandir davantage. En 2013, la coopérative a a exporté 11 000 tonnes de tomates, principalement en Europe. Elle vise de nouveaux marchés pour écouler ses produits frais, parmi lesquels l’Autriche, la Russie et la Pologne où elle exporte depuis 2012.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter