Marchés

SCA (produits d’hygiène) va supprimer 1 500 postes

|

Le propriétaire des marques Tena ou Nana souhaite réduire encore les coûts et accroître sa productivité

Nana

Le papetier suédois Svenska Cellulosa (SCA) a annoncé lundi la suppression de 1 500 postes dans sa division produits d'hygiène pour améliorer son bénéfice. "Un nouveau programme d'efficacité a été lancé au sein de l'activité hygiène pour réduire encore les coûts et accroître la productivité", a indiqué le groupe.

1 500 salariés concernés

Cette division comprend des marques comme Tena (incontinence), Torka (serviettes en papier, coton démaquillant) et diverses marques d'hygiène féminine (comme Nana en France). Le plan "aboutira à des économies annuelles de 300 millions d'euros, avec des conséquences complètes en 2015. Environ 1 500 salariés sont concernés sur 37 000 et les coûts devraient atteindre quelque 100 millions d'euros", a ajouté SCA.

Mutation amorcée en 2011

Le groupe a engagé depuis fin 2011 de profonds changements, avec la cession de son activité emballage, et le rachat des activités européennes de l'américain Georgia-Pacific, specialisé dans la fabrication de produits en papier jetables dont les mouchoirs Lotus.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter