Schneider electric condamné en Chine pour contrefaçon

|

Le fabricant a été condamné en première instance en Chine à payer 30 millions d'euros à une firme chinoise pour violation de la propriété intellectuelle.

Selon la presse chinoise, le tribunal de Wenzhou (est de la Chine) aurait donné 10 jours à Schneider pour dédommager la société Chint qui accuse le groupe français d'avoir copié cinq modèles d'équipement électrique. Il s'agirait de la plus grosse peine infligée par la justice chinoise dans une affaire de propriété intellectuelle.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter