Scoops, confidences, petites phrases... rumeurs & indiscrétions (Publié le 01 janvier 2002)

GILLES TERZAKOU (MULTI RESTAURATION SERVICES) a peut-être fait une bonne affaire en rachetant à la ville de Yerres (Essonne) une cuisine centrale d'une capacité de plus de 8 000 repas/jour pour 1,11 MEUR. Il compte y développer, sous l'enseigne ETHIC RESTAURATION, une activité de fabrication de repas scolaires haut de gamme à base de produits labellisés. Le prix de vente de ses repas sera transparent, la marge d'Ethic se situant uniquement sur le poste « rémunération », assure Gilles Terzakou, qui compte bien en tirer argument auprès des collectivités publiques. En 1993, Yerres avait confié en concession à Sogeres le service de restauration municipale, qui comprenait en particulier la réalisation et l'exploitation d'une nouvelle cuisine centrale. Mais en 1999, le conseil municipal décidait de résilier son contrat de concession et de racheter l'unité. Les conditions de cette résiliation ont fait l'objet de plusieurs recours de la SRC devant le tribunal administratif de Versailles. Sogeres a fait appel des premiers jugements datant de mai 2001 qui avaient rejeté ses requêtes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0383

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous