Scottish & Newcastle n'apprécie pas le projet de rachat par Heineken et Carlsberg

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le brasseur britannique Scottish & Newcastle juge « non bienvenu » le projet de rachat formulé dans la matinée par ses concurrents néerlandais Heineken et danois Carlsberg.


Le brasseur britannique confirme que le groupe n'a reçu aucune approche suite à l'annonce faite par ses concurrents, qui souhaitent s'unir en consortium en vue de son rachat. Scottish & Newcastle indique que le projet consistant à la démanteler est « non sollicité et non bienvenu ». Le groupe assure « avoir confiance dans son avenir en tant que groupe indépendant ». Au terme de leur projet, auquel ils n'ont encore fixé aucun prix, Carlsberg s'attribuerait les 50 % de Scottish & Newcastle dans la coentreprise qu'ils possèdent ensemble en Russie, BBH. Le Danois prendrait aussi les activités grecques et surtout françaises, avec Kronenbourg, numéro un en France avec une part de marché de 35 %.Heineken de son côté prendrait le marché britannique et le reste de l'Europe (Portugal, Belgique, Finlande).

Scottish & Newcastle a enregistré en 2006 un chiffre d'affaires de 4,155 milliards de livres (6 milliards d'euros) pour un bénéfice d'exploitation de 535 millions de livres. Les activités britanniques qui reviendraient à Heineken ont représenté 1,864 milliard de livres pour un bénéfice de 206 millions de livres, la part de BBH qui reviendrait à Carlsberg 724 millions de livres pour un bénéfice de 160 millions, enfin l'International, que les deux groupes se partageraient, 1,567 milliard de livres pour un bénéfice d'exploitation de 178 millions.

Toutefois, Carlsberg et Heineken ont précisé qu'aucune approche formelle du britannique n'avait encore été réalisée et qu'il n'était donc pas certain qu'une offre serait formulée.
Sylvie Leboulenger
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA