ScrapCooking voit les loisirs créatifs culinaires en grand [Interview]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INTERVIEW Créée il y a douze ans, la marque ScrapCooking (groupe Carambelle) continue à étendre ses gammes dans les loisirs créatifs culinaires avec, notamment, le récent lancement de sa gamme ScrapCooking Kids destinée aux enfants. Retour sur une PME française qui a fait de la décoration de gâteaux et autres créations culinaires un jeu d’enfant pour les petits comme pour les grands.

Stéphane et Rose Brémard se sont lancés dès 2005 sur le créneau des loisirs créatifs culinaires avec leur marque ScrapCooking.
Stéphane et Rose Brémard se sont lancés dès 2005 sur le créneau des loisirs créatifs culinaires avec leur marque ScrapCooking.© ScrapCooking (Carambelle)

La marque ScrapCooking est née en 2005 à l’initiative de Stéphane Brémard, ancien du groupe Exacompta-Clairefontaine, et de son épouse Rose. L’idée : proposer au grand public des kits et techniques simplifiés leur permettant, eux aussi, de décorer et personnaliser leurs gâteaux et pâtisseries comme des pros. Aujourd’hui, le groupe Carambelle diffuse sa marque dans divers réseaux, surfant sur l’essor des loisirs créatifs, en particulier sur le créneau du culinaire. Interview.

LSA – Douze ans après vos débuts sur le créneau des loisirs créatifs culinaires, quels sont vos résultats aujourd’hui ?

Stéphane Brémard – L’an dernier, nous avons réalisé un chiffre d’affaires d’environ 12 millions d’euros et comptons une soixantaine de salariés. Chaque année, nous sortons plus d’une centaine de références sous notre marque ScapCooking diffusée chez les spécialistes mais également sous notre signature Framboiselle, qui propose une gamme plus courte et est destinée aux grandes surfaces alimentaires. Il y a deux ans, nous avons également lancé ScrapCooking Party qui offre aux familles tout le nécessaire pour préparer un anniversaire, de la décoration de la salle à celle du gâteau. Cette gamme nous a également permis d’arriver sur de nouveaux circuits de distribution, comme Zoé Confetti.

LSA – Dans quels réseaux êtes-vous présents ?

S. – B. – La première chaîne à nous suivre a été Truffaut qui a référencé dès 2008 nos moules à gâteaux en silicone de forme fantaisie, une innovation à l’époque car il n’existait de moules aux formes inhabituelles. L’année suivante, nous avons sorti une sorte de pâte à modeler pour gâteau, arrivant ainsi sur la tendance, aujourd’hui assez courante, de décorer les gâteaux avec de la pâte à sucre. L’engouement pour la cuisine et la pâtisserie, notamment via les émissions télévisées, nous a également aidés. Nous sommes aujourd’hui présents dans de nombreuses enseignes spécialisées, de Truffaut à Alinéa en passant par Du Bruit dans la Cuisine et Cultura. Nous avons également lancé en septembre dernier une nouvelle marque baptisée ScrapCooking Kids proposant aux enfants des coffrets pour réaliser des loisirs créatifs culinaires. Depuis plusieurs années, nous observions de loin le développement de ce créneau sur le marché du jouet. Nous avons décidé de nous positionner également dessus, mais avec une offre mieux-disante pour pouvoir nous distinguer de nos concurrents.

LSA – Quels sont vos projets ?

S. – B. – L’an dernier, nous avons repris la société Aladine, spécialisée dans les tampons et le scrapbooking. Ce rachat doit nous permettre de développer nos ventes à l’export, où Aladine réalise 40% de son chiffre d’affaires quand Carambelle n’en réalise qu’environ 9%. Pour cela, nous comptons également nous appuyer sur notre origine française : 75% de nos produits sont fabriqués en France. Notre philosophie est de privilégier la production française et européenne : même nos moules en silicones sont fabriqués en Europe. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA