SDE renouvelle le linge de lit en grandes surfaces

|

Avec son concept global RévoLITion, ce spécialiste du linge fournit des armes aux hypermarchés afin d'endiguer leur chute face aux spécialistes.

Trois leviers pour redynamiser les ventes en GSA : Une gamme de quatre collections, la création d'un espace dédié et une offre promotionnelle choc.
Trois leviers pour redynamiser les ventes en GSA : Une gamme de quatre collections, la création d'un espace dédié et une offre promotionnelle choc.©

Conceptrice et éditrice de textiles pour la maison, l'entreprise strasbourgeoise SDE a décidé de prendre le taureau par les cornes pour relancer les ventes de linge de lit en hypermarchés. Lesquels se sont fait tailler des croupières par des enseignes comme Ikea et La Redoute. « Alors que les consommateurs privilégient le linge de lit à motifs, les hypermarchés ont concentré leur offre sur les draps unis à marque de distributeur », argumente Raoul Calvar, PDG de la société. Les grandes surfaces alimentaires détiennent quelque 240 M€ d'un marché qui pèse en France environ 650 M€, elles peuvent faire mieux, estime-t-il. Pour y parvenir, la SDE a développé un projet en trois parties autour de sa marque Les Ateliers du linge : une gamme de quatre collections qui vise en priorité les leaders d'opinion - jeunes couples et étudiants ; La création d'un espace dédié et valorisé par un meuble en bois - livré rempli -, doté d'un système de bascule qui permet aux clients de toucher le tissu sans déranger le rayon ; enfin, une offre promotionnelle consistante : des taies ou un drap-housse offerts pour l'achat d'une housse de couette et 1€ supplémentaire. « Nos recettes sont simples, mais pourtant révolutionnaires pour ce type de produits en hypermarchés », souligne Raoul Calvar. Pour bâtir son programme, il s'est inspiré d'autres marques, à l'image de Dim avec les Beautiful Days ou les « boutiques » de Rica Lewis dans le denim. « Quand une marque propose aux distributeurs un concept qui permet de scénariser un rayon, cela fonctionne, les clients reviennent et les hypers reprennent des parts de marché aux enseignes spécialisées. » Pour l'heure, la SDE compte sur l'adhésion de quarante hypermarchés à sa démarche.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2176

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations