Marchés

Seb conjugue croissance organique et rentabilité

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le fabricant d'électroménager affiche un chiffre d'affaires sur le premier semestre 2007 en progression de 9,8 % à 1 232 ME et un bénéfice net de 28 ME contre une perte de 17 ME un an plus tôt.

 
« L'exercice 2007 devrait être une bonne année pour le groupe, qui confirme la reprise entamée en 2006 avec une croissance organique solide et une amélioration de la rentabilité », a déclaré Thierry de la Tour d'Artaise, président du groupe Seb lors de la présentation des résultats du premier semestre 2007.
 
L'activité a augmenté de 9,8 % à parités courantes avec une mention spéciale pour la France (+ 9,5 %), qui n'avait pas connu de croissance depuis trois ans et les pays d'Europe Centrale, CEI et Asie (+ 16,5 %). La croissance organique a largement contribué à l'évolution des ventes. « Ces performances reflètent la pertinence de la stratégie d'innovation », a souligné Thierry de la Tour d'Artaise. A titre d'exemple, Actifry, la friteuse sans huile s'est ainsi vendue depuis son lancement en France à 26 000 exemplaires, ce qui représente 17 % du marché. La Dolce Gusto, une cafetière portionnée lancée en partenariat avec Nestlé rencontre aussi selon le fabricant un vrai succès puisqu'elle a généré un CA de 8 M€ sur les trois pays où elle est actuellement commercialisée (Allemagne, Suisse, Angleterre). Cette machine sera lancée en France d'ici la fin de l'année.
 
Après une année plombée par les charges de restructuration en France (61 M), le groupe a dégagé un bénéfice net de 28 M€ sous l'effet notamment de l'augmentation des volumes et de l'évolution du mix produit.
 
Parmi les enjeux de l'année, la finalisation des restructurations en France, la relance de Mirro Wearever, une société américaine spécialisée dans les articles culinaires rachetée à l'été 2006 et la poursuite de l'opération Supor en Chine. Après avoir obtenu le 24 août dernier l'autorisation écrite des autorités financières locales pour procéder à l'augmentation de capital réservée, le groupe Seb a lancé les deux premiers volets pour obtenir une prise de participation majoritaire. Le fabricant détient désormais 30 % de la société chinoise. Cette dernière prévoit de lancer courant octobre-novembre une offre publique partielle d'achat.
 
Pour l'exercice 2007, Thierry de la Tour d'Artaise table au global sur une croissance d'au moins 7 % et une poursuite de l'amélioration de la marge opérationnelle.
FB

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA