Marchés

Seb gagne du terrain en 2017

|

Le groupe publie un chiffre d'affaires de 6,4 milliards d'euros pour 2017, en hausse de 29,7%. Ramenée à périmètre comparable, la progression atteint 9,2%. L'intégration de WMF y est pour beaucoup, mais pas seulement.

En 2017, Seb a pris de parts de marché en Europe sur le petit électroménager.
En 2017, Seb a pris de parts de marché en Europe sur le petit électroménager.© David Bonnier

Dans une conjoncture de plus en plus favorable, Seb profite de cette embellie. Les résultats provisoires, qui seront définitifs le 1er mars, l'attestent. En 2017, le groupe aux multiples marques dans le petit électroménager et les articles culinaires affiche un chiffre d'affaires en progression de 9,2% à taux de change et périmètre constants. Ce gain de 462 millions d'euros est à attribuer à la progression des ventes en volume, note le groupe dans un communiqué. S'y ajoute un effet "périmètre" : le rachat en 2016 du groupe allemand de machines à café professionnelles, WMF. WMF pèse en effet 1,1 milliard d'euros, un chiffre d'affaires en hausse de 5,5%. "Des débuts prometteurs", souligne Seb.

Hausse en Europe

Présent dans toutes les zones du globe -Seb réalise 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires en Asie, dont 1,2 en Chine-, le groupe accroît fortement ses positions en Europe notamment. Ses ventes y ont crû de 7,8% en 2017. Le petit électroménager a particulièrement bien fonctionné, porté par un large éventail de produits : aspirateurs, cafetières, générateurs vapeurs...C'est le cas en France, mais aussi en Allemagne, marché ô combien stratégique. Résultats définitifs dans un mois et demi.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter