Seb maintient ses ventes mais accuse une chute de son bénéfice

|

Le leader mondial du petit électroménager accuse un léger repli de 3 % de ses ventes dans le monde. "Ce tassement provient essentiellement d'un recul significatif des volumes, très marqué dans certains pays (Amérique du Nord, Russie, Brésil) et des difficultés rencontrées par la distribution (destockage,...)", souligne le groupe. La France est quasi-stable à -0,6 %, légèrement en deça du marché (+3 %). Le résultat d'exploitation est en chute de 33 % et le résultat net de 48 % du fait notamment des charges de restructuration (31 ME). Celles-ci concernent à la fois la réorganisation de l'activité soin du linge en Europe, l'adaptation des structures industrielles (Brésil, Etats-unis) ou commerciales (Angleterre, Italie, Norvège). En France, le fabricant a décidé de regrouper dans une seule branche, baptisée "électrique culinaire" les équipes R&D et marketing de la préparation des Aliments et des boissons et de la Cuisson Electrique. Cela va se traduire par la fermeture des sites de Caen et de la Défense et par un plan de mobilité de 120 personnes.   

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter