Seb renforcé malgré la baisse de ses bénéfices

|

Le fabricant de produits d’équipement domestique a publié ce matin un bénéfice net 2009 part du groupe de 146 millions d’euros, en recul de 3,8 % par rapport à 2008, pour un chiffre d’affaires de 3,176 milliard d’euros, en baisse de 1,7 %. Cependant, la marge opérationnelle du groupe français a augmenté en valeur (+ 4 % à 342 millions d’euros) et en pourcentage (+ 0,6 point à 11,2 %). Et surtout, Seb a réduit spectaculairement son endettement, passé de 649 millions fin 2008 à 243 millions fin 2009 ! Cette contraction de plus de 400 millions d’euros est la conséquence d’une chasse généralisée aux coûts engagée dès la fin 2008, dont 200 millions de baisse du besoin en fonds de roulement liée à la réduction des stocks. Côté commercial, le groupe a habilement modulé ses efforts, misant sur la hausse des tarifs dans les pays émergents dont la monnaie a le plus chuté comme la Russie, sur l’innovation et l’investissement publicitaire sur certains marchés mûrs comme le Japon. En France (22 % du chiffre d’affaires total), après un premier semestre très mauvais, les ventes ont rebondi sur la fin de l’année, où Seb avait concentré ses investissements publicitaires. Le chiffre d’affaires du groupe y a finalement progressé de  6 % en 2009, alors que le marché français du petit électroménager a progressé de 4 %. Pour 2010, Thierry de la Tour d’Artaise, PDG du Groupe Seb, juge « la situation encore très incertaine ». Le groupe n’entend « pas lâcher la garde sur les coûts » mais continuera d’investir dans le développement produit et pour son expansion sur le marché chinois. Il reste, enfin, en position d’acquéreur pour des opérations de croissance externe sur les marchés mûrs et dans les pays émergents : « y aura-t-il des vendeurs ? Nous sommes prêts mais pas pressés », conclut Thierry de la Tour d’Artaise.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message