Sébastien Lacroix, nouveau responsable de l’Observatoire économique d’Inter Rhône

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Inter-Rhône, l’interprofession des vins AOC Côtes du Rhône et Vallée du Rhône, accueille un nouveau responsable pour son observatoire économique : Sébastien Lacroix.

Sébastien Lacroix, responsable de l’Observatoire économique d’Inter Rhône, arrive fin août à Avignon.
Sébastien Lacroix, responsable de l’Observatoire économique d’Inter Rhône, arrive fin août à Avignon.

Inter-Rhône, l’interprofession des vins AOC Côtes du Rhône et Vallée du Rhône, accueille Sébastien Lacroix, le nouveau responsable de son observatoire économique. C'est l’un des trois piliers de l’interprofession. Dès son arrivée à sa présidence, en 2014, Michel Chapoutier avait insisté sur sa volonté d’approfondir la connaissance des données micro et macroéconomiques en vue d’une orientation maitrisée de la filière. "L’observatoire économique est à l’origine de tableaux de bords qui sont autant d’outils objectifs assurant une bonne gestion économique de notre vignoble", analyse Sébastien Lacroix qui a pour mission de continuer à développer le rôle et les outils de pilotage que l’interprofession propose à ses adhérents.

Une carrière dans l’Armagnac

Ingénieur agricole de formation, Sébastien Lacroix a intégré en 1996 le Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac en tant que chargé de communication et marketing. Quatre ans plus tard, en 2000, ce Tarnais de 45 ans s'est vu confier la direction de l’interprofession. Sébastien Lacroix s’est évertué pendant dix-sept ans à dynamiser et à défendre les intérêts de l’AOC, en développant notamment de nouveaux outils facilitant l’information des entreprises.

Inter-Rhône en chiffres :

  • Le 2ème vignoble français d'AOC.
  • 70 000 hectares
  • 5 300 exploitations viticoles
  • 3 millions d'hectolitres produits en 2016
  • 1,5 milliard € : le chiffre d'affaires des vins de la Vallée du Rhône
  • 1ère activité économique de la région avec 372 millions de bouteilles commercialisées en 2016 dans 200 pays.
  • 50 000 emplois directs ou induits font de l’activité vitivinicole le 1er employeur de la Vallée du Rhône.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA