Sega s'écarte des consoles de jeu

On attendait la mort de la Dreamcast. Sega préfère confirmer un accord avec Nintendo. Et annoncer, le 15 février, une nouvelle génération de machine.

La rumeur avait tellement enflé que, lorsque Sega a promis une annonce officielle le 29 janvier, le doute ne semblait plus permis : la production des Dreamcast prendrait fin en mars 2001. Bien qu'officieuse, l'information semblait crédible. Malgré les 6 millions de Dreamcast vendues à ce jour, les pertes s'amoncellent. Difficile de faire face au rouleau-compresseur Sony (85 millions de PlayStation et déjà 6,3 millions de PlayStation2 vendues), à Nintendo dopé par les Pokémon et à l'arrivée de la console Microsoft !

Les annonces sont pourtant tout autres. La première : le développement par Sega de jeux pour Nintendo est officialisé. La confirmation du même type d'arrangement avec Sony ne devrait pas tarder à suivre. Seconde annonce : Sega présentera le 15 février une Set top box (boîtier numérique pour téléviseur) intégrant la technologie Dreamcast. Une toute nouvelle machine développée avec le britannique Pace Micro Technology, acteur important sur le marché de ces drôles de boîtier qui n'ont jamais éveillé en France qu'une indifférence polie. Dotée d'un accès internet performant et d'un gros disque dur, la Set top box devrait permettre de lire les jeux Dreamcast, mais surtout de les télécharger du web.

Le communiqué annonçant ce produit ne dit pas un mot sur la console actuelle. Faut-il en conclure que les rumeurs d'abandon étaient infondées ? Certainement pas. Tout en affirmant sa volonté de devenir « le premier fournisseur de services de jeux en réseau du monde », le fabricant évoque, laconique, sa capacité à « dépasser l'industrie conventionnelle de la console ». Et promet d'intégrer l'architecture Dreamcast à d'autres appareils numériques. Le répit de la console ne devrait être que de courte durée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1708

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous