Selfridges, le culte du debranding

|

Le concept

Selfridges, chaîne de grands magasins au Royaume-Uni, a lancé une campagne en réaction au trop-plein d’informations et à la surstimulation des marques en agençant un espace de vente au décor minimaliste dédié à la tranquillité des clients. Ainsi naît « No noise », parcours d’achats sans bruit ni marque.

En quoi c’est tendance ?

Heinz, Clinique, Crème de la Mer, Moleskine, Levi’s et bien d’autres marques se prêtent au jeu en proposant leurs produits emblématiques en édition limitée sans logo. Par le debranding, elles transforment leur rapport avec le consommateur, en créant une relation moins marketée, plus émotionnelle. Et paradoxalement, les attributs de ces marques sont si forts que les produits restent identifiables : un moyen pour elles de prouver leur « iconicité ». Au-delà du debranding habilement utilisé par d’autres marques telles que McDo, Starbucks ou Absolut, on aime l’initiative d’antipollution visuelle et la posture de contestation de Selfridges.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2351

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous