Services & Livraison

Seller Flex : le service de livraison d'Amazon positionné face à UPS et FedEx

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans le plus grand secret, Amazon est en train de tester son propre service de livraison avec quelques marchands de la côte Ouest américaine. UPS et FedEx n'ont qu'à bien se tenir.

Amazon.jpg

Amazon pourrait bien bousculer le marché de la livraison. Confidentiel et encore en phase de test, l’entreprise développe en effet un nouveau service de livraison destiné à accroitre le nombre de produits éligibles à la livraison sous deux jours aux Etats-Unis, selon Bloomberg qui cite deux sources proches du projet. Baptisé ‘Seller Flex’, ce service serait déjà testé depuis deux ans en Inde et a fait ses débuts sur les Etats de la côte Ouest américaine, avec un déploiement plus large prévu pour 2018. A la manière d’UPS ou FedEx sur les plates-bandes desquels Amazon n’hésite pas à marcher, le service ‘Seller Flex’ superviserait la collecte de colis auprès des entrepôts de marchands tiers vendant des marchandises sur Amazon.com, et s’occuperait également de les livrer chez les clients finaux.

Plus de contrôle sur le dernier kilomètre...

‘Seller Flex’ procurerait à Amazon davantage de souplesse et un plus grand contrôle sur le dernier kilomètre des livraisons. Il permettrait aussi à l’e-marchand de laisser les produits dans les installations de ses marchands partenaires, évitant ainsi de surcharger ses propres entrepôts. Si cette initiative venait véritablement à rencontrer le succès qu’Amazon lui prête à coup sûr, nul doute qu’elle pourrait impacter à terme les géants américains de la livraison, UPS et FedEx. Pour l’heure, UPS affiche un certain positivisme, déclarant à Bloomberg par la voix de Steve Gaut son porte-parole, qu’Amazon « est un client précieux d'UPS. Nous soutenons tous nos clients avec des solutions de commerce électronique leaders dans l'industrie et nous espérons développer davantage ces relations dans le futur ». De son côté, FedEx n'a fait aucun commentaire.

...Et sur les livraison de ses marchands tiers

L’an passé, Amazon a mis en place le programme 'Seller Fulfilled Prime', qui permet aux marchands de la marketplace qui ne stockent pas leurs articles dans les entrepôts Amazon, de continuer à bénéficier du badge « Prime » sur leurs produits, signifiant ainsi qu’ils sont éligibles à la livraison en deux jours. Sur cette base, les marchands partenaires devaient démontrer qu’ils étaient capables de tenir les exigences relatives à la livraison en deux jours, et  pour cela, la plupart d’entre eux ont recours à UPS et FedEx. Le nouveau service ‘Seller Flex’ pourrait permettre à Amazon notamment, de prendre le contrôle sur ce type de livraison.  

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA