Marchés

Senoble sort la tête de l’eau

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La filiale des desserts gourmands à marque de Senoble, Senoble Desserts Premium, a connu 18 derniers mois difficiles. Depuis septembre 2013, elle a changé de stratégie et se concentre sur ses fondamentaux pour renouer avec la croissance.

Senoble lancera deux à trois vagues d'innovations par an.
Senoble lancera deux à trois vagues d'innovations par an.

La précédente relance de Senoble Desserts Premium effectuée en 2012, qui visait à valoriser à l’extrême la marque, a été un franc échec. Le succès de avait visiblement suscité des envies chez Senoble mais ce changement radical a coupé les Français de la marque. "Les consommateurs veulent retrouver en rayon un référent qu’ils connaissent. L’ancienne stratégie basée sur une ultra premiumisation a été contre-performante. Les packagings trop épurés et le peu de place accordée aux produits ont nui à nos ventes", confie Christophe Largeteau, directeur marketing chez Senoble Desserts Premium. Fort de ce constat, un nouveau directeur général, Jean-Christophe Pierrard, prend la tête de la filiale pour redresser la barre à l’été 2013.

Repositionnement marketing

Dès son arrivée, de nouveaux axes de développement sont engagés : redonner de la gourmandise aux packagings, repositionner la marque sur son savoir-faire pâtissier et abandonner les références jugées trop premium. Après une année de "transition", la marque s’est dotée d’une nouvelle identité visuelle en septembre 2014. "Le marché est très concurrencé donc il faut se battre pour s’imposer et apporter une vraie différence", explique Christophe Largeteau. Ainsi, la marque est arrivée avec deux nouvelles gammes, les Cœurs fondants en mars 2014 et les Charlottines en octobre 2014 et compte sur une vague de deux à trois innovations par an. Le changement marketing s’est également accompagné d’un repositionnement prix : 2 à 2,50 euros versus 2,50-3 euros auparavant. "Ainsi, nous espérons regagner des parts de marché dès le second semestre de cette année et arriver à 5 % en valeur d’ici 3 à 5 ans", indique Christophe Largeteau.

Nouvelles activités

Des évolutions internes ont également eu lieu chez Senoble au cours des derniers mois. La filiale Desserts Premium vient de récupérer les activités marketing et commerciale des desserts gourmands MDD de Senoble afin de gérer dans une seule entité l’ensemble des produits gourmands. Par ailleurs, Senoble, qui a racheté en 2013 le fabricant de desserts surgelés pour la MDD, La Charlotte, pourrait, à court ou moyen terme, décider de se lancer dans l’aventure des surgelés sucrés à marque Senoble en Europe. Mais se refuse la France.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

3 commentaires

Nicole

14/06/2016 17h03 - Nicole

Votre marque est introuvable sur la région montluçonnaise - toutes les grandes surfaces leclerc, auchan, intermarché, carrefour - vos îles flottantes nous manquent, que faire ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

cecile

18/04/2017 22h51 - cecile

Bonjour Nicole, Je travaille dans les rayons où se trouvaient la marque Senôble. L'entreprise a décidé de stopper définitivement la production de sa marque faute de ventes. Vous ne trouverez donc plus les fameuses îles flottante Senôble. En revanche, l'entreprise a gardé sa filiale MDD ce qui signifie qu'elle continue à produire pour les enseignes nationale (Carrefour, Leclerc...) et l'usine n'a pas fermée. Testez donc les îles flottantes des marques de distributeurs et vous les retrouverez sous un autre nom ! Bonne chance dans vos recherches.

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Carde

04/05/2016 22h36 - Carde

Il est grand temps de revenir sur les rayons,vos fondants m'ont diablement manqués...mais votre marque reste introuvable à Mulhouse Que faire? Bon retour partout!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA