Marchés

"Sentiment mitigé" des pêcheurs

|

Les pêcheurs français se disent déçus de l'accord conclu mardi soir à Bruxelles sur les quotas de pêche 2010, surtout sur l'arrêt pour le requin-taupe. Le Comité des pêches s'inquiète de l'interdiction de la raie brunette, de l'arrêt de la pêche du requin-taupe, ainsi que d'une nouvelle baisse des quotas de capture de la sole en Manche-Est (-20%) et de la langoustine dans le Golfe de Gascogne (-5%). En revanche, ils sont satisfaits de la réouverture de la pêche à l'anchois, même si elle est limitée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter