Sept femmes sur dix considèrent que le shopping est une source de plaisir

|

Un sondage Ipsos/ Unibail-Rodamco montre que sept femmes sur dix, soit 72%, trouve que le shopping reste une source de plaisir, malgré la crise.

shopping
shopping© Wikimedia

Les femmes représentent 70% des acheteurs français. Si 72% des sondées affirment se sentir bien lorsqu’elles font du shopping, 62% se déclarent même inconditionnelles. "Ce chiffre est stable depuis plusieurs années, ce qui montre que la crise n'a pas mis fin au plaisir de faire du shopping", s’exprime Rémy Oudghiri, le directeur du département Tendances et Prospective chez Ipsos.

Pour 60% des Françaises, le shopping est une façon de s’offrir un peu de rêves et de se changer les idées pour 42%. 33% préfèrent les centres commerciaux, 32% les commerces et centre-ville et 18% aiment faire leur shopping sur internet.

Pour autant, malgré ce plaisir, 39% se déclarent prêtes à se serrer la ceinture, notamment sur l’alimentaire, pour pouvoir réaliser d’autres achats. 84% reconnaissent devoir faire plus attention à leurs dépenses et 73% renoncent plus souvent à acheter des choses uniquement pour le plaisir.

La recherche des bonnes affaires semblent être importante pour les acheteuses puisque 63% des sondées estiment passer beaucoup de temps à les chercher et 68% font leur shopping principalement lors des soldes.

Etude réalisée du 3 au 13 mai auprès de 1 004 femmes représentatives de la population française.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message