Marchés

Sept offres de reprise pour Kindy, placée en redressement judiciaire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Kindy est placé en redressement judiciaire. Sept offres de reprise de l'activité seront examinées en mai prochain. 

Kindy vient d'être placée en redressement judiciaire en ce mois d'avril 2017./
Kindy vient d'être placée en redressement judiciaire en ce mois d'avril 2017./

Il fut un temps où la France était un grand pays d’industrie textile. Mais ça, c’était avant… Kindy, le leader français de la chaussette, vient d’être placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Beauvais. La suite logique, après une procédure de sauvegarde, instaurée en février dernier. La suite logique, surtout, après des années de difficultés.

Un chiffre d'affaires en chute de plus de 16% en 2016

L’année dernière, en 2016, le groupe Kindy a réalisé un chiffre d’affaires de 32,3 millions d’euros avec ses pôles chaussette et chaussure pour enfant. Un bilan en baisse de 16,4% sur l’exercice, rappelle le journal Les Echos. Et comme le début 2017 n’a pas amélioré les choses, on peut maintenant craindre le pire…

Sept offres de reprise

Restent, toutefois, sept offres de reprises, officiellement déposées auprès du tribunal de commerce, et qui vont être examinées lors d’une audience fixée au 30 mai 2017. Mais les espoirs sont minces, et 155 emplois sont directement menacés, 110 personnes à Beauvais, dans l’Oise, et 45 à Andrezé, en Maine-et-Loire.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA