Service client : Les grands distributeurs américains s'allient pour lancer leur propre solution de paiement mobile

|

On n'est jamais mieux servi que par soi-même. Walmart, Target ou encore Best Buy viennent de signer une alliance historique, aux États-Unis, pour promouvoir en commun une solution de paiement sur mobile. Objectif : contrer l'influence grandissante des Google Wallet, PayPal, mais aussi Visa ou Mastercard, qui prennent position sur ce marché, avec le risque de court-circuiter la relation entre le client et l'enseigne. Quatorze enseignes en tout, alimentaires ou non-alimentaires, mais aussi pétroliers, ont créé une entité commune, Merchant Customer Exchange, qui développera une application mobile de paiement sans contact en magasin, qui intégrerait même des coupons ou programmes de fidélisation. Aucune date de lancement n'a encore été annoncée. Le temps presse, pourtant : Home Depot, le numéro un du bricolage, vient d'annoncer le déploiement massif du paiement par PayPal dans ses magasins, tandis que les clients peuvent déjà régler grâce à Google chez Duane Reade ou Macy's. Les transactions par téléphone portable pourraient atteindre 172 milliards de dollars dans le monde cette année, et 600 milliards d'ici à 2016, selon le Wall Street Journal.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2239

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous